« Le monde de Jalèya » : Du rythme, du son et de la lumière, un spectacle 2.0 !!!

C’est indéniable ! Il y a un avant et un après le spectacle de « Le monde de Jalèya » du cirque de Paname. Le spectateur pleinement immergé dans le cadre spatio-temporel est passé par toutes les sensations : émotion, rire, frissons, joie, extase… « Le monde de Jalèya » a été une vraie démonstration de force : Il était un moment unique, féérique, époustouflant et simplement attachant.

Reportage de JO

Témoin visuel et oculaire de cette histoire fantastique découverte au fil de la musique, le spectateur qui a fait le déplacement ce samedi 16 novembre à l’hippodrome de Longchamp n’a pas vécu dans des atermoiements. Très tôt, il a été pris en main par le personnage central Olivier, son  guide Knosios et ses péripéties.

Une séquence de vie du monde de Jaléya - Crédits photos- CDP Entertainment - Michael Adelo

Une séquence de vie du monde de Jaléya – Crédits photos- CDP Entertainment – Michael Adelo

Durant 1h30 que dure « le monde Jalèya », les Aficionados ont traversé avec Olivier des territoires fantastiques, rencontrant les créatures étranges. Ils l’ont suivi dans sa quête d’interrogations portant sur les cadres et les fins que les éléments de la nature Terrëa, Fyrön, Eaulus et Airya autrement dit la terre, le feu, l’eau et l’air ont assigné à son existence. Corrélation parfaite entre la musique et les séquences du cirque. Excellente osmose mise en évidence pour démontrer la créativité et l’innovation à travers ce spectacle hybride où s’imbriquent technologies interactives et immersives.

Naturellement à ce spectacle, l’utilisation de technologies immersives comme l’odorama, les projections vidéo, la spatialisation sonore, les bracelets lumineux… ont donné un caché 2.0 au monde Jalèya.

Cette représentation du monde de Jalèya de ce samedi a tenu sa promesse d’un voyage imaginaire et poétique dans d’innombrables et incroyables univers. Cette création fantastique et onirique, a fait le savant dosage entre plusieurs arts tels que le cirque contemporain, la danse, la musique et d’autres disciplines artistiques de haut-niveau.

Le cirque de Paname et sa dernière création, Le monde de Jalèya - Crédits photos- CDP Entertainment - Michael Adelo

Le cirque de Paname et sa dernière création, Le monde de Jalèya – Crédits photos- CDP Entertainment – Michael Adelo

Débuté depuis le 14 novembre 2019, le Cirque de Paname  – la nouvelle société française de production de grands spectacles – joue désormais dans la cour des grands avec « Le monde de Jalèya ».

Car en prenant pour faux drapeau le prétexte de Olivier et ses péripéties existentielles, le cirque de Paname a ingénieusement amené le spectateur à découvrir par lui-même souvent avec humour, parfois avec peur ou maladresse, un parcours cadencé, rythmé de surprises en surprises d’un homme à travers lequel tous les humains reconnaissent une part de leur humanité. Entre réalité et illusion, Oliver était engagé avec les spectateurs d’un soir à trouver le chemin de sa vérité pour la confronter à la vérité.

Il a été dit que « Le monde de Jalèya » fait la promesse d’un voyage imaginaire et poétique dans d’incroyables univers. 

Promesse rigoureusement tenue.

Evidemment ce travail à la Sisyphe, mais en version améliorée, s’est vite imposé comme un trait d’union devant aboutir dans « le monde de Jalèya », en vue de comprendre les ressorts les extérioriser et in fine comprendre cette terre, mère des éléments de la nature, où créatures et beautés divines se réunissent.

Naturellement à ce spectacle, l’utilisation de technologies immersives comme l’odorama, les projections vidéo, la spatialisation sonore, les bracelets lumineux… ont donné un caché 2.0 au monde Jalèya.

Il a été dit que « Le monde de Jalèya » fait la promesse d’un voyage imaginaire et poétique dans d’incroyables univers.

Promesse rigoureusement tenue.

Hippodrome de Longchamps

Hippodrome de Longchamps

BAS

INFORMATIONS PRATIQUES

Dates du spectacle : Du 14 novembre 2019 au 23 février 2020

Accès : Navettes gratuites depuis Porte Maillot

Parking gratuit sur place (sur l’application Waze : Parking hippodrome de ParisLongchamp)

Bus 244  « Carrefour de Longchamp »

Vélib’ « Pont de Suresnes »

Durée : 1h30, entracte de 25 minutes

Spectacle grand public, dès 4 ans

Tarifs à partir de 35 €

Accessible aux personnes à mobilité réduite, boucles magnétiques pour personnes malentendantes, séances adaptées pour les personnes aveugles ou malvoyantes.

www.cirquedepaname.com

A LIRE AUSSI

« Le monde de Jalèya » : L’inventivité et l’art singulier pluralisant réunis

Comments

comments

New African Woman Édition française

New African Woman, Édition Française.

Be first to comment