ALKIMIA TERANGA…. Version Chic!

le restaurant Alkimia de Dakar offre une architecture moderne et accueillante, pour une cuisine raffinée qui mixe les saveurs du monde.

Textes et photos – Diane Cazelles


Screen Shot 2017-02-27 at 12.14.48

Dans le coquet quartier des Almadies, l’Alkimia a ouvert ses portes voici deux ans. Le point de vue est stratégique entre l’effervescente capitale, les centres d’affaires, l’aéroport, mais le restaurant constitue surtout un merveilleux endroit naturellement ventilé de douceur océanique. Pour se restaurer, se détendre, se laisser aller à la gourmandise, réunir ses amis ou ses collaborateurs, pour goûter au bonheur d’un accueil chaleureux ou simplement prendre le temps d’une halte.

Paysage maitrisé, l’architecture signée Dominique Passard allie l’élégance et la nature. La structure légère et géométrique des espaces se dessine singulièrement et crée une harmonie entre l’extérieur et l’intérieur. Du minéral, du végétal : les éléments naturels constituent la terrasse, ils génèrent une atmosphère apaisante, qui peut évoquer un petit côté japonisant. La lumière, le jour comme la nuit, se reflète dans l’eau de des bassins et glisse sur les murs blancs nacrés du bar lounge et des salles de restaurant. Aux proportions mesurées, le mobilier des salons et des salles à manger s’accorde au confort raffiné. Le verre fumé, l’osier brun, le cuir blanc, l’inox et ses lignes légèrement galbées… Ce lieu convivial offre 90 couverts dans les deux salles fumeurs et non-fumeurs, et une centaine de couverts en terrasse. Privatisable et modulables pour des réceptions, le restaurant permet de recevoir plus de personnes et d’organiser de nombreux évènements.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Cuisine Grande Classe !
Le chef Sadio Diallo préside en cuisine, à dominantes méditerranée et saveurs du monde. Il n’hésite pas les nouveautés et réussit avec brio la fusion food. Les produits, choisis avec précaution sont frais et de proximité, tels ceux provenant du marché Kermel. Le poisson et les crustacés, livrés par les pêcheurs locaux, donnent toute leur excellence en bouche. La seule lecture de la carte fait déjà rêver… Chaudes ou froides, les entrées mixent les saveurs du monde. Les associations d’épices dans le délicieux tartare de daurade à la vanille s’affichent avec la mouclade au calvados ou encore le rôti de camembert. Le carpaccio de bœuf ou de poisson se décline au parmesan, au basilic, aux pistaches, aux baies roses. Dans la tendance italienne, les gnocchis sont préparés maison ! De la viande d’Argentine ou de France, de merveilleux poissons et crustacés composent des recettes traditionnelles ou des mets en mode sucré salé. Une jolie inventivité pour les gourmets… Jusqu’aux desserts, où le chocolat en perles, sabayon, pastilla et coulant, rivalise avec des combinaisons de fruits frais ! La mise en scène dans les assiettes de tous ces délices flatteront l’œil avant les papilles…

A la carte des vins, des blancs aux rosés et aux rouges, les vignobles de France sont représentés dans leurs diversités et dans leurs exceptions avec une somptueuse collection de Grands crus (Aloxe-Corton, Bourgogne ; Château-Talbot, Saint-Julien…). L’Italie aussi n’est pas en reste pour s’associer à la carte des antipasti ! A chaque jour, son menu (entrée, plat, dessert) délicieusement concocté, également et servi à midi. En plus de la carte, une farandole de sushis comble vos envies de cuisine Japonaise (sushi-maki, California rolls, maki avocat, sashimi…). Tous les dimanches, les brunches en famille ou tous les jeudis, les Happy hours ; chacun peut trouver sa formule même les couche-tard avec une carte spéciale After midnight (du jeudi au samedi, de 00h30 à 02h00). De la musique live tous les samedis après 21 heures et un DJ pour les soirées Old school le vendredi…

Exemples de plats :
Tartare d’avocat aux crevettes Tomate, sauce chili, blinis, crevettes et de chips mexicaines
Wok de gambas au curry et à la mangue Julienne de poivrons, de carottes, de courgettes et de gambas Coulant de chocolat au caramel et beurre salé
Chocolat à 75% et du caramel de beurre salé

Cet endroit idyllique recèle d’autres trésors. Au-dessus de la terrasse, le petit immeuble où sont également centralisés les bureaux, comporte dans sa hauteur trois chambres d’hôtes. Le côté intimiste et chaudement coloré organise ces espaces savamment architecturés. Portes coulissantes, lits et literies de rêve, raffinement et confort justement mesuré, salles de bain coquettes pour deux chambres standart et confort, et enfin une mini suite où l’on aurait juste envie de rester pour une pension heureuse, élégante et gourmande…

Comments

comments

FemmeAfricaine

New African Woman, Édition Française. Le Magazine De La Femme Africaine

Be first to comment